Comic Trip

Sculpture-snowboard-comic-machine-pop-color-Alex-Iron

N’avez vous jamais fait ce rêve où tout semble être complètement fou, à la limite du cartoon?

Je me suis embarqué dans une intrigue surréaliste. Je suis poursuivi par la fatalité. Dans un monde coloré et déjanté ,  je recherche la Marilyn de Wharol.  Je m’arrête sur une bulle et me met à penser.  Penser a  un futur apaisé ,  chance unique de l’être, vivant dans le respect. je ne veux pas me reveiller , Oops…

Collage Mixed media & illustration Acrylique

Intelligence Artificiel

L’explosion de la puissance de calcul des machines a fait basculer l’IA, d’un
de la science-fiction à une réalité de plus en plus proche, devenue enjeu scientifique majeur.
Deep-learning, algorithmes de réseaux neuronaux ou ordinateurs quantiques:
autant d’espoirs pour les transhumanistes, autant de craintes pour de nombreuses personnalités du monde high-tech ( dont Stephen Hawking, Bill
Gates ou Elon Musk ) qui pointent les risques éthiques d’une IA rendue trop
autonome ou consciente.

Sun God

Sun God, les panneaux solaires fonctionnent-ils sous la pluie?

Illustration de Rê (ou Râ, Sungod), dieu solaire dans la mythologie égyptienne, créateur de l’univers et premier dieu du panthéon égyptien.
Un panneau Solaire couplé à une batterie Li-ion , permettent de recharger un smartphone. L’œil de Rê s’allume en rouge lorsque le panneau captent la lumière…

Un groupe de chercheurs de l’Université de l’Océan et de l’Université  de Yunnan en Chine, spécialisé dans les énergies renouvelables, a choisi de recouvrir ses panneaux solaires de graphène. La particularité de cette matière ? Elle permet au dispositif de continuer son fonctionnement en cas de pluie ( c’est Ré,  Sun God qui va être déçu !)
Concrètement, le graphène, est un matériau issu du carbone. Utilisé à l’intérieur d’un nanogénérateur que l’on ajoute à la surface des panneaux, il capte les gouttes de pluie pour les transformer en énergie électrique.

SOurce  FuturaScience RTL.fr MrMondialisation

Sand

Le sable est la matière première du béton. par conséquent, on le trouve quasiment partout. Notamment, Il est présent dans les 2/3 des constructions du monde entier.

On assiste a une disparition massive des plages , celle-ci peut même s’observer  à vue d’œil, à certains endroits. Entre 75 et 90% des plages sont menacées. Rien qu’en Indonésie, 25 îles ont déjà disparu pour alimenter Singapour en sable. La suite annoncée n’est pas forcément réjouissante, puisque d’ici 2025 c’est 80 % des plages du monde qui pourrait avoir disparu.

Source consoBlog 

Le monde

No matter

« La résilience est, à l’origine, un terme utilisé en physique qui caractérise l’énergie absorbée par un corps lors d’une déformation (« Test Charpy »).

Appliqué aux sciences sociales, il a signifié : « La capacité à réussir à vivre et à se développer positivement, de manière socialement acceptable, en dépit du stress ou d’une adversité qui comporte normalement le risque grave d’une issue négative. »
Et je rêve de ce monde où tous nous serons résilients et conscients face à ce qui nous entoure . Face aux dangers de notre mode de vie. Si nous nous considérons comme l’espèce dominante de cette planète, nous avons le devoir de préserver les autres espèces.

Sources wiki

Shut up

Ce qui était au départ un idéal de rationalisation des rapports humains et  de l’homme à la nature (l’idéal des Lumières), est devenu un processus d’instrumentalisation. Sans limite il n’a pour fin que lui-même.
Nous sommes disait Heidegger dans l’ère de l’ « arraisonnement du monde». Où tout doit être mis à disposition et n’a de valeur qu’en tant que tel.

Un monde où la seule rationalité qui ait cours est celle de l’efficacité. Qui n’a d’autre ambition que  sacro-sainte « croissance ». L’essentiel c’est de « moderniser » et de produire toujours plus, en un mot d’ « avancer », peut importe vers où.

Steam Mechanics

Le steampunk, né dans les années 80 avec  Jeter, Blaylock et Powers, est d’abord un mouvement littéraire, puis cinématographique, artisanal et ludique encore plus fertile.  Au delà du style reste la machine et son rapport rêvé. Avatar esthétique de l’utopie positiviste ou imagerie réactionnaire ?

Comme toutes les pièces d’art, certaines machines transcendent leur moment historique et nous donnent un aperçu de notre présent et de notre avenir. Voici donc un instantané !

Collage Mixed media sur skate

Maya

À l’origine, Quetzalcoatl, « serpent de plumes précieuses », est une divinité de la végétation. À Teotihuacán, il est représenté sous sa forme primitive de serpent. Il apparaît comme un dieu de l’eau et de la fécondité végétale.

Dans les traditions écrites, nous retrouvons Quetzalcóatl en dieu civilisateur, d’apparence humaine.
Récemment  des archéologues ont fait une découverte.Ils ont identifier les ruines d’une immense ville. Plus de 60 000 maisons, places, chaussées et même des pyramides sont présents , recouvertes depuis des siècles par la jungle.

Sources Nationalgeographic

Collage Mixed media sur skate

Social Angel

A l’heure ou l’avatar numérique prends de plus en plus de place, et où tous nous nous surveillons , n’est pas question de plus qu’une extension de la réalité?

Le succès des réseaux sociaux n’est il pas un indice de modification de notre société. N’affecte il pas notamment la construction sociale de l’identité ainsi que la nature du lien social. Chacun se rêve alors masquant ce qu’il est réellement en créant son égrégore fantasmé et parfait.
Quel lien y a t il alors entre imaginaire et réalité ?
La seule réalité n’est elle pas ce rapport fantasmé aux autres à travers la machine  ?

Collage mixed-media sur base snowboard, coloris Noir/bronze/or